Portopalo di Capopassero


  • Cliquetez pour agrandir
  • Cliquetez pour agrandir
  • Cliquetez pour agrandir
  • Cliquetez pour agrandir
  • Cliquetez pour agrandir
  • Cliquetez pour agrandir
Portopalo di Capo Passero est le coin extrême au sud de la Sicile, le dernier avant-poste de terre ferme entre la mer et le ciel en dessous du parallèle de Tunis. La bande côtière alterne de longues plages caractérisées par des dunes sableuses à d’autres falaises en pic sur la mer. La belle ville de Portopalo se développe autour du corso principal qui, à une extrémité se trouve à la frontière avec la mer Ionienne et de l’autre côté avec le canal de Sicile. En parcourant le corso l’on arrive au port animé et au marché de poissons où opère une flotte de navires. Portopalo di Capopassero est une baie naturelle très favorable pour la pêche, où vous pourrez goûter du très bon poisson pêché dans le Canal de Sicile. La madrague de Capopassero remonte au VIIème siècle avec sa balata, la loge, l’établissement avec le four, la maison de maître et la chapelle nobiliaire construite pendant le Dix-septième siècle. La madrague a été active jusqu’en l’an 2000. Depuis la place du Village l’on voit l'île de Capopassero, réserve naturelle longue 1300 mètre, large 500 mètres et étendue sur environ 37 hectares, elle est entourée par les mers Ionienne et Méditerranée et est une authentique perle naturel, au point d’être incluse par la Société Botanique Italienne dans les biotopes d’intérêt important de la Sicile pour la présence de palmiers nains, lis maritime et l’Euphorbia pepilis. Tout l’environnement de la petite île est une Réserve Naturelle également pour la présence de la petite tortue marine Caretta caretta qui est revenue déposer ses œufs sur cette plage. L’île présente une côte haute et abrupte à l’est, basse et sableuse à l’ouest, où l’action combinée des marées et des vents, a formé une superbe plage. La petite ile qui se trouve à quelques centaines de mètres de Portopalo et qui est unie à la terre ferme par un bref isthme sableux, est dominé par un phare et accueille les restes d’une tour de défense du XIVème siècle. Non loin de Portopalo il est possible de visiter l'Isola delle Correnti, le point le plus au sud du continent européen qui est lié à la Sicile par un isthme, parfois submergé par la mer. Une explosion de couleurs arrive au printemps quand les bruyères, les cistes, les pistachiers lentisques et les poacées fleurissent. En face de l’Isola delle Correnti la côte se présente très basse, avec d’amples plages sableuses et très belles, dont « Carratois » et « Punta delle Formiche » où vous pourrez jouir d’un crépuscule très coloré du soleil sur la mer. Nombreux sont les plages équipées pendant l’été avec le service de chaise longue, les parasols, les douches et les bars.