Ispica

Ispica, la ville baroque des cent escaliers

La ville d’Ispica domine la mer depuis les hauteurs, c’est une intéressante station préhistorique pour les fouilles archéologiques et elle est entourée d’une végétation méditerranéenne luxuriante et typique des carrières hybléennes. La ville d’Ispica fut reconstruite pendant le Dix-huitième siècle après le tremblement de terre de 1693. Parmi les Eglises, la plus prestigieuse est l’Eglise de Santa Maria Maggiore, XVIIIème siècle, qui s’élève sur la place homonyme dont la façade, enrichie par un belle grille en fer forgé, possède une propre élégance de formes simples. En face et autour de la Basilique l’imposant “Loggiato del Sinatra”, construit en 1749 par un architecte de Noto, Vincenzo Sinatra, sur le modèle de Bernini de la Place Saint Pierre à Rome. Le préau est de forme demi-circulaire et inclut trois arcs centraux et dix autres arcs par côté , toutes en style rococo. Un total de vingt-trois loges qui, jusqu’à la fin du 19ème siècle accueillaient les foires organisées en occasion des fêtes religieuses, au début du vingtième siècle les loges furent fermées et utilisées comme boutiques. Aujourd’hui elles ont été soumises à une restauration conservative. Le Palais Bruno di Belmonte, dans le corso Umberto (siège de la Commune) est l’édifice liberty le plus important de la province de Ragusa, construit à partir de 1906 sur le projet d’Ernesto Basile, un des plus importants architectes liberty européens. Depuis la ville, vous pourrez rejoindre le Parc Archéologique de la Forza et Cava d'Ispica, à travers les cent escaliers creusés dans le rocher où sont visibles des traces des peintures de la période byzantine, un escalier sous terrain de 280 escaliers qui mène au fond de la vallée. Le Parc de la Forza est une zone archéologique qui permet de découvrir les beautés de la carrière et l’histoire d’Ispica médiévale. Elle se trouve dans le territoire de la Commune d’Ispica et s’étend jusqu’au territoire de Modica. Longue 13 Km, la carrière est sillonnée d’un canyon fluvial parmi les scénarios naturels de suggestion fascinante. C’est une incision dans la vallée de rochers calcaires cendrés avec des taches couleur rouille, riche en habitats, églises et tombes rupestres. Un intéressant “Moulin à eau” de la première moitié du XVIIIème siècle, appelé "Cavallo d'Ispica", visitable à l’intérieur du parc, a fait revivre de vieux souvenirs. Les palettes, poussées par le jeu harmonieux de l’eau du fleuve Busaidone, ont remis en mouvement l’antique moulin et, comme jadis, le blé devient farine sous la gravure infatigable des moulins en pierre. A l’intérieur du parc se trouve un parc de jeux pour enfants, des tables de pique nique et des toilettes. L’entrée est gratuite. L’itinéraire à suivre à l’intérieur du parc est bien signalé et dure environ une demi heure. La côte sous le village d’Ispica, signalée par une Voile Bleue sous le guide de Legambiente, se présente sableuse, avec de très longues plages qui de “Marza” et “Porto Ulisse” s’étendent jusqu’à la plage de “Castellazzo” et “Santa Maria del Focallo” qui mène jusqu’à Pozzallo. Ici, les grandes plage claires sont protégées par de hautes dunes de sable, où végètent des acacias, des genévriers et des graminées.

Villas près de Ispica