Lieux et attractions

Tout ce que vous avez à découvrir en Sicile. Châteaux, Tonnar antique, villas historiques, châteaux, mais aussi Mafia, poteries, volcans, grottes et bien d'autres attractions

À première vue, on peut avoir l’impression que la Sicile, étant une île, peut être visitée en ayant seulement quelques jours de vacances à disposition. Mais si on la connaît profondément, on comprend comment cette affirmation peut être inexacte. La Sicile est en effet non seulement une grande île, ses côtes dépassent les 1 000 km de longueur, mais elle est surtout une île riche en trésors naturels, historiques et culturels, parfois bien cachés et donc difficiles à trouver pour le voyageur peu attentif. Pour la découvrir en profondeur il faut bien préparer le voyage, se renseigner à l’avance et se munir de bons guides, avoir un peu de temps à disposition, au moins 2 semaines, et une bonne capacité de se débrouiller dans les différentes difficultés que vous rencontrerez pendant le voyage, comme la langue, les panneaux pas toujours complets et exacts et l’insuffisance des services à disposition. Dans le cas contraire, l’on peut toujours choisir de profiter en paix du soleil et de la mer, qui d’habitude accompagnent le voyage, en décidant de temps en temps de faire quelques visites pour voir les choses que vous réputez trop importants pour y renoncer. Nous essayons pour les plus exigeants d’indiquer bon nombre des choses les plus significatives à voir. Nous commençons par dire qu’il y a seulement quatre villes qui méritent vraiment une visite ; Palerme qui possède le 2ème centre historique le plus grand d’Italie et où se cachent de nombreux chefs d’œuvre architectoniques de la Sicile laissés en dotation aux siciliens par les peuples dominateurs dont les musulmans, arabes et normands, y compris la cathédrale imposante de Monreale, même si il y a également certains palais et des maisons de la période liberty, comme les belles villas aristocratiques que vous trouverez dans le magnifique golfe avec le promontoire de Mondello, fameuse d’ailleurs pour sa belle plage de sable blanc ; Catane, ville avec moins de trésors mais sûrement plus polyédrique et exubérante, avec pas mal de choses à voir dans les alentours ; Syracuse, qui à part l’immanquable parc archéologique, vous offre l’opportunité d’admirer son petit centre historique sur l’île d’Ortygie, déclaré site UNESCO en 2005 ; Trapani, ville de frontière, dans l’extrême coin occidental de l’île, la classique ville de mer, aujourd’hui reportée aux antiques splendeurs après le « maquillage » obtenu en occasion des compétitions de qualification de la dernière America’s Cup. À quelques kilomètres, vous trouverez Marsala, ville du vin par excellence avec visite aux différentes caves viticoles historiques. Il y a ensuite différents villages ou petits centres qui mériteraient une visite mais qui parfois ne sont pas faciles à rejoindre. Parmi ceux-ci, ceux qui méritent vraiment une visite sont : la magnifique Erice, ville médiévale protégée sur le mont homonyme à environ 750 mètres de hauteur ; Cefalù, le plus beau bourg maritime de la Sicile, très touristique mais également avec le charme du passé, la splendide Taormina, pendant longtemps lieu de beaucoup de VIP internationaux, avec son théâtre grec scénographique avec vue sur le volcan Etna et les villages médiévaux moins connus du Parc des Madonies, dont Castelbuono, Gratteri, Polizzi Generosa, et Ganci et puis les villes baroques, sites UNESCO, de Modica, Noto, Ispica, Ragusa Ibla, Scicli et Palazzolo Acreide; pour des acquisitions artisanales véritables Caltagirone ville de la faïence sicilienne de grande qualité, ville belle également pour son petit centre historique et, s’il vous reste du temps, les petits bourgs maritimes d’Acitrezza avec vue sur la réserve naturelle des îles Cyclopes, Acicastello, Santa Maria la Scala, Alì Terme, Sampieri, Marzamemi, Sant’Elia, Portopalo di Capopassero et les villages de montagne de San Marco d'Alunzio, Tusa, Sperlinga, Novara di Sicilia, Castiglione di Sicilia, Adrano, Militello in Val di Catania (site UNESCO). Les sites archéologiques à visiter sont nombreux. Nous vous citons le Parc Archéologique de Selinonte et Syracuse, la Vallée des Temples, le temple de Ségeste, les ruines de Solonte, les zones archéologiques de Gela, Imera, Megara Iblea, Morgantina, Motyé, Grottes della Gurfa, Eloro, Kaukana, Pantalica et Eraclea Minoa. À ne pas manquer non plus, les deux villas romaines : villa del Tellaro à Noto et Villa del Casale à Piazza Armerina. La Sicile conserve également un patrimoine considérable de châteaux et de fortifications, certains d’entre eux sont complètement en ruine. Les sites qui méritent d’être mentionnés sont le Château de Donnafugata, le Château de Mussomeli, le Château de Sperlinga, le Château de Ventimiglia, le Château de Santa Lucia del Mela, le Château de Ursino, le Château de Caronia, le Château de Brucoli, le Château de Lombardia, le Château de Caccamo, le Château de Carini, le Château de Naro et le Château de Venere.