Modica

Modica, la ville-théâtre

« Le village était un théâtre, une avant-scène de pierres rouges, une fête merveilleuse. Et quelle odeur de jasmin dans la soirée. Je n’arrêterais jamais d’en parler, de retourner à me regarder dans un mirage de distances aussi tendre.. » c’est ainsi que le fameux écrivain italien Gesualdo Bufalino la décrivait dans son livre « Les rêves de la mémoire ». Et c’est ainsi qu’elle se présente au visiteur ; lorsqu’on l’observe du plateau on a en effet la sensation de regarder de la loge vers l’avant-scène dans un énorme théâtre ouvert. Ceci parce que Modica s’élève dans de profonds canyons creusés par d’antiques fleuves qui traversaient la vallée. Jusqu’aux premières décennies du Vingtième siècle le fleuve « Modicano » coulait dans la vallée en consentant à vingt moulins à eau de fonctionner entre le Dix-huitième et le Dix-neuvième siècle, pendant cette période 17 ponts, qui aujourd’hui lui ont donné le nom de Venise du Sud, ont été construits. Une autre caractéristique de Modica est le fait que beaucoup de logements dans l'antique partie de la ville se trouvent les unes sur les autres, car elles sont souvent l’extension d’antiques grottes, habitées depuis l’époque préhistorique. On a recensé environ 700 grottes qui étaient habitées dans le passé, ou qui en tout cas étaient utilisées, parmi les grottes visibles et les grottes « englobées » dans de nouvelles constructions. L’excellent état de conservation de la nécropole du Quartiriccio au quartier Vignazza est d’un intérêt historique considérable. Elle possède des dizaines de tombes en grottes creusées dans la roche, remontant au 2.200 av. J.-C. Le tissu urbain, étendu sur les côtés des deux vallées et sur la colline del Pizzo, est un ensemble de petites maisons, de ruelles et de longs escaliers. Les églises en général ne se présentent pas sur les places mais sur des escaliers imposants et scénographique. Le style principal des monuments est celui qui est communément identifié comme le baroque tardif, la présence de nombreuses églises, palais et monuments de caractère historique remarquable l’ont fait devenir une ville protégée par l’UNESCO en tant que patrimoine mondial. Parmi ceux-ci nous citons le dôme di San Giorgio, le symbole indiscutable du baroque sicilien, le dôme di San Pietro, l’église di San Giovanni Evangelista, le château des Contes de Modica qui pendant plusieurs siècles a représenté le siège du pouvoir politique et administratif de la Contée de Modica ; il était en effet un bâtiment fortifié militaire et carcéral, siège tout d’abord des Contes, et siège ensuite du Gouverneur de la ville, le palais de la culture, ex monastère des Sœurs Bénédictines, le palais des études et le théâtre Garibaldi. Aujourd’hui Modica est devenu un lieu de tourisme d’élite, de nombreux artistes et architectes italiens et étrangers ont décidé de transférer leur résidence dans cette ville, attirés par la suggestion des lieux et la magie de ses antres cachés. A Modica sont apparues différentes structures réceptives de qualité et de nombreux restaurants signalés dans les meilleurs guides. Modica est également connue pour la production du fameux chocolat homonyme dont la recette originale de dérivation arabe reste en partie secrète. Depuis quelques années se déroule l’Eurochocolate entre avril et mai, une manifestation dédiée au cacao précieux. Modica se trouve à 20 minutes en voiture de Raguse et à 1 heure et 20 minutes de Syracuse



Villas près de Modica