Trapani

Trapani, ville du sel et de la voile

La ville de Trapani s'élève du côté ouest de la Sicile, sur le promontoire de l'antique Drepanum (fauche), étant donné la forme de la péninsule sur laquelle elle s'élève. Elle est également appelée « ville entre deux mers » car elle s'étend sur une langue de terre, entourée par la mer. Elle a un petit centre historique charmant dont le noyau le plus antique est d'origine arabe, tandis que du côté le plus neuf se trouvent différents bâtiments, églises et palais d'époque néoclassique, de la Renaissance et baroque. Le centre est caractérisé par des rues étroites et pavées, aujourd'hui grouillantes de bars, cafés et quelques vieux restaurants dans lesquels vous pourrez goûter à de l'excellent poisson frais local. Il y a quelques années, Trapani a subi une modernisation à l'occasion de la Coupe de l'America qui a rendu agréables certains lieux qui étaient autrefois dégradés, comme la promenade qui comprend également le port antique, où se trouvent encore de nombreux chalutiers locaux et un excellent marché quotidien du poisson frais. Depuis le port partent les hydrofoils qui rejoignent en moins d'une heure le magnifique archipel des îles Égades, composé des îles de Favignana, Levanzo et Marettimo. Les îles sont aujourd'hui une des destinations préférées en Sicile de par la transparence et les couleurs de la mer. À Trapani se trouvent encore de nombreux témoignages de l'économie passée liée à la pêche des thons. En effet, nombreuses sont les antiques madragues qui s'élèvent le long de ce bout de côte sicilien. Les étapes à ne pas manquer dans la zone sont le village médiéval d'Erice (un des villages les plus fascinants de la Sicile), les salines de Trapani et Paceco, l'île phénicienne de Motyé (San Pantaleo) que l'on peut rejoindre depuis l'embarcadère de la lagune de Marsala et les nombreuses caves vinicoles historiques de la zone dont Le Cantine Florio et Le Cantine Rallo Donnafugata.

Villas près de Trapani