La madrague de Marzamemi

Marzamemi, le port, Tonnara et la maison de l'écrivain Vitaliano Brancati

Marzamemi est un des bourgs maritimes les plus fascinants et authentiques de la Sicile Orientale. Il se trouve à 3 Km de Pachino, dans la province de Syracuse, et est entouré du bleu de la mer Ionienne qui forme sur la cote deux petits ports naturels nommés respectivement « Fossa » et « Balata » colorés de petites barques typiques des pêcheurs siciliens, qui balancent et qui sont colorées de bleu, de rouge et de jaune… Le « Bourg Enchanteur », comme il est souvent défini, se développe autour de la fameuse madrague de Marzamemi, connue depuis la domination arabe comme une des plus grandes et des plus productives de la Sicile pour l’abondante pêche de thon et son travail et sa conservation sous sel et sous huile. Aujourd’hui la madrague, le Palais de Villadorata (anciennement la résidence du propriétaire) et les entrepôts adjacents ont été récupérés, grâce à une restructuration attentive, et réutilisés en partie comme logements pour touristes et en partie comme location pour événements et banquets de mariage de style sicilien. Le Bourg est constitué de nombreuses petites maisons basses construites en pierre de grès locale en face de la mer. Les « petites maisons des pêcheurs », qui dans le passé étaient des logements pour les ouvriers de la madrague, se développent toutes autour de la madrague et de la Place Regina Margherita, typique place sicilienne, de forme carrée, colorée de géraniums rouges pendant la journée et très suggestive au crépuscule et avec les lumières du soir. Marcher dans le Bourg de Marzamemi vous laisse un peu rêveurs, ses vieilles ruelles étroites, illuminées par la chaude lumière du soleil, à l’horizon de chaque ruelle le bleu intense de la mer…l’on y respire un air salé, calme, de temps passé, une atmosphère de ce métier antique et important de Sicile, riche en charme, la pêche. Aussi bien sur la place que sur les deux petits ports en face de la mer, il est possible de goûter à d’excellents plats siciliens, de poisson frais de la Mer Méditerranée, à une table en face des étoiles, entouré par le charme antique du bourg. Nombreux sont les locaux et les bars où vous pourrez trouver au petit déjeuner la granité aux amendes ou aux mûres noires, un riche apéritif au crépuscule, un drink après le dîner. À Marzamemi il est possible d’acquérir dans deux boutiques artisanales les conserves de poisson, de tomates de Pachino, des sauces aromatisées excellentes et des sauces méditerranéennes. La bottarga de tonno rosso (œufs de thon) avec laquelle l’on peut préparer très facilement un très bon plat de spaghetti est connue. La bottarga est travaillée en utilisant artisanalement d’antiques systèmes de séchage dérivés de la culture arabo-phénicienne. Marzamemi jouit en outre d’une plage belle et grande sur une mer cristalline, elle offre la possibilité de plages équipées et de nombreux ports pour des embarcations de loisir. Depuis le petit port “la Balata” l’on aperçoit sur la mer l’« Isolotto Brancati », connu et photographié, sur lequel s’élève la fascinante maison rouge amarré sur la mer. C’était la maison de Vitaliano Brancati, né à Pachino, important écrivain et scénariste du 18ème siècle italien, il y trouvait l’inspiration pour l’écriture de ses romans. En 1993, le bourg historique a été utilisé comme lieu du metteur en scène Gabriele Salvatores pour le film « Sud », avec comme protagonistes les acteurs Silvio Orlando, Claudio Bisio et Francesca Neri. Depuis 2000 Marzamemi accueille à la fin du mois de juillet le Festival International du Cinéma de Frontière. Avec le Festival, le bourg, la place et la mer autour, tout se transforme à l’ « arrière-plan » cinématographique. Pendant une semaine, Marzamemi devient une salle cinématographique à ciel ouvert.

Villas près de La madrague de Marzamemi