Réserve naturelle de Capo Feto et ses environs

Réserve naturel de Capo Feto, le paradis du kitesurf

Dans la partie plus au sud de la province de Trapani, à ouest de Mazzara del Vallo, se trouve une des dernières zones côtières humides survécues en Sicile, un lieu parmi ceux d’importance communautaire européenne qui méritent une protection spéciale. La Zone Protégée de Capo Feto est constituée d’environ 453 hectares de dunes de sables et de petits miroirs d’eau. Séparée de la mer par un cordon sableux, elle se présente presque entièrement submergée par la mer en hiver et plus sèche pendant l’été. Capo Feto est une zone particulièrement riche en restes de posidonie, une plante méditerranéenne qui s’est évoluée en passant d’un environnement terrestre à un environnement marin et qui, à cause d’un étrange jeu des courants, se dépose le long de la côte. Pendant l’hiver en effet les feuilles sèches se détachent du fut et qui s’accumulent près de la rive. Ici ils forment ces bâtiments caractéristiques, également de grandes dimensions, qui ont créé à Capo Feto un barrage naturel qui a fermé le miroir de mer le plus proche de la rive, en formant une sorte de petite lagune. La zone est donc caractérisée par de vastes zones humides avec des eaux principalement saumâtres. Cette caractéristique en fait l’habitat idéal pour différentes espèces d’oiseaux qui utilisent la zone comme zone d’arrêt pendant les migrations à travers le canal de Sicile pour arriver en Afrique et vice versa et d’autres espèces d’oiseaux qui hibernent dans la zone. Du point de vue de la végétation la plante la plu diffusée est la Salicornia, espèce qui réussit à tolérer le haut niveau de sel du terrain, tandis que dans les zones de dunes face à la mer nous trouver l’Oyat, la Roquette de mer, la Menthe-coq, la Criste marine, le Lis marin et la Santoline des plages. Sur la côte, il est fréquent de retrouver des boules particulières de couleur brune formées par l’action de la mer sur les restes des feuilles de la Posidonie océanique. De 1999 à 2002 les marais de Capo Feto ont été impliqués dans un projet de la Communauté Européenne, “Life, Nature” pour la réintroduction d’espèces animales disparues dans la zone. En 2006 la zone a été intéressée par une campagne de fouilles archéologiques sous-marines, qui ont permis de découvrir les épaves de certaines embarcations remontant probablement au IV/IIIème siècle av. J.-C. La plage non polluée de la Réserve Capo Feto, présente des fonds sableux et un Vieux Phare particulier et suggestif sur le rivage sablonneux.

Entre le port de Mazara del Vallo et la réserve de Capo Feto se trouve une promenade Fata Morgana qui longe une longue plage de sable fin gris-blanc d’environ 4 kilomètres avec différentes plages équipées.

Villas près de Réserve naturelle de Capo Feto et ses environs